On décrypte la draft de Cade Cunningham avec Alan Guillou (Envergure / Dunkhebdo)

« Avec le premier choix de la draft 2021, les Detroit Pistons choisissent Cade Cunningham » ! Quel bonheur pour tous les fans des Pistons d’avoir entendu Adama Silver prononcer ces mots le soir de la draft. Pas de trade de derniere minute ou de choix contre le consensus qui aurait accompagné les Pistons pendant plusieurs années (coucou Darko Milicic).

Alors pour l’occasion, on vous propose une Chronique de Motor City spéciale qui fera suite à la draft de Cade par les Pistons. Et vous en avez l’habitude, pour ces podcasts hors série, il est important d’avoir une voix extérieure, quelqu’un avec une vraie connaissance de la draft, capable de nous parler de Cade Cunningham à la fois avec Oklahoma State ou avec les équipes de jeunes de Team USA.

Pour l’occasion, j’ai donc invité Alan Guillou, spécialiste draft chez Envergure et intervenant régulier dans le podcast Dunkhebdo. Alan nous fera profité de ses nombreuses heures de visionnage des matchs de Cunningham pour comprendre quel joueur les Pistons ont drafté.

Cade Cunningham et pas mal de petits rookies !

Alan nous expliquera par exemple pourquoi Cade Cunningham était le joueur que tout le monde avait en haut de son Big Board. Avec lui, nous passons en revue les forces et les faiblesses de Cade, en essayant de se projeter dans la NBA actuelle. Même si les Pistons ne sont qu’au début de leur projet, ils ont désormais un numéro un de draft à même de changer le futur de la franchise

Avec Cade comme tête d’affiche, se pose alors la question de la complémentarité avec Killian Hayes ou la répartition du leadership avec Jerami Grant. Ce sont autant de question dont nous essayons de répondre dans cette Chronique.

Mais il n’y a pas que Cade dans la vie et dans la deuxième partie du podcast, nous faisons un gros focus sur les joueurs choisis au second tour. Isaiah Livers, Luka Garza ou Balsa Koprivica : qui sont-ils, quel sera leur rôle dans leur saison rookie, peut-on compte sur eux dans un avenir proche ? Alan ira même jusqu’à nous parler de Chris Smith, non drafté mais à qui les Pistons ont confié un 2-way contract.