L'histoire de la draft des Pistons en podcast

Les Chroniques de Motor City #49 : Les Pistons et la Draft, quelle histoire !

L’année 2021 n’aura pas été mauvaise pour tout le monde. Cette année, les Pistons ont gagné la lottery de la draft NBA qui aura lieu le 29 Juillet 2021. Pour la 3eme fois seulement de son histoire, Detroit choisira avant tout le monde et cette année, le choix semble évident. En effet, Cade Cunningham semble avoir les faveurs des bookmakers et sauf folie des Pistons, le prodige annoncé devrait débarquer dans la Motor City.

Ce premier choix est l’occasion parfaite pour se plonger dans l’histoire et de voir ce que les Pistons ont pu faire par le passé. On le sait, la draft NBA est un exercice périlleux et la différence est mince entre le steal et le gros raté.

Depuis deux ans que ce podcast existe, nous avons évidemment beaucoup abordé le sujet de la draft (après tout, c’est ainsi que les joueurs arrivent en NBA). Ca a notamment été le cas quand il a fallu expliquer pourquoi Detroit avait choisi Darko Milicic devant Wade, Anthony et Bosh, ou quand je vous ai raconté que c’est un pile ou face perdu qui a été à l’origine de la carrière de Dave Bing. Mais cette fois-ci, le processus de la draft sera le centre de notre épisode !

Impossible d’aller loin avec Stanley Johnson ou KCP…

Puisque les Pistons choisiront en premier en 2021, je vous propose de commencer par regarder les quelques choix Top 5 qui sont tombés dans les mains du front office de Detroit au fil des saisons. Vous verrez que la sélection des Pistons n’est pas toujours la plus évidente et que même pour un premier choix de draft, Detroit a réussi à se tromper.

Et puis plus récemment, nous reviendrons sur une tendance récente : depuis la fin de la Goin To Work Era, les Pistons n’ont fait qu’accumuler les choix de draft entre 7 et 10. Puisque Joe Dumars ou Stan Van Gundy ont toujours refusé de reconstruire, Detroit n’a jamais eu de pépite pour préparer l’avenir. Faire un tour d’horizon des choix de draft des années 2010 nous permettra de comprendre la différence entre un pick Top et le reste de la loterie.

Enfin pour se donner du courage, il ne faudra pas oublier d’évoquer les steals de la draft, les joueurs choisis par Detroit très loin dans le tableau et qui sont devenus ensuite de très bons joueurs NBA. A Detroit mais aussi assez souvent ailleurs…

La draft des Pistons dans les Chroniques de Motor City