Josh Smith dans les Chroniques de Motor City

Les Chroniques de Motor City #44 : Josh Smith, l’erreur de casting des Pistons

Citer Josh Smith dans un podcast consacré aux Detroit Pistons, c’est l’assurance de réveiller de très mauvais souvenirs à beaucoup d’auditeurs. Arrivé en fanfare en 2013 auréolé d’un contrat au niveau des meilleurs joueurs de l’époque, Josh Smith est devenu depuis la plus grande déception de l’histoire récente des Pistons.

En 2013, le succès du groupe champion en 2004 était déjà lointain et Ben Wallace ou Chauncey Billups étaient partis de la Motor City. Mais Joe Dumars, le GM, cherchait chaque année à tenter quelque chose pour atteindre de nouveau les sommets. Il avait fait une erreur en 2009 avec Iverson, et au lieu d’apprendre de ses leçons, il fera encore pire avec l’ancien Hawk.

Refusant catégoriquement de reconstruire, les Pistons feront face au manque d’attractivité de la franchise pour les agents libres. C’est ainsi qu’ils seront les premiers (et les seuls ?) à enchérir sur Josh Smith, quitte à le surpayer.

Le boulet Josh Smith, une épine dans les finances de Detroit

Sur le papier, la tentative de all-in de Dumars pouvait marcher. Joueur précieux à Atlanta, Smith ressemblait au prototype de joueur que les fans des Pistons pouvaient aimer. Jamais All-Star donc plutôt sous-estimé, explosif et athlétique au point de gagner un concours de dunk, respectueux des légendes du passé, Josh Smith pouvait avoir cette mentalité col bleu de Detroit et devenir l’un des chouchous des fans du Palace d’Auburn Hills.

Evidemment, le pari sera un échec complet. J-Smoove ne jouera que 105 matchs avec Detroit entre 2013 et 2014 avant que son cas ne soit considéré comme désespéré par Stan Van Gundy ! En si peu de temps et avec trois coachs différents, Josh Smith montrera son incapacité à s’adapter et surtout l’absence totale de compatibilité entre son profil et le reste des Pistons, notamment le frontcourt composé d’Andre Drummond et de Greg Monroe.

Dans cette Chronique, on retrace donc l’échec Josh Smith et les raisons qui ont conduit les Pistons à le couper quitte à s’handicaper au niveau salarial. En à peine une saison et demi, Josh Smith était devenu intransférable et à la fin de ce podcast, vous comprendrez pourquoi !

L'échec Josh Smith chez les Pistons